Pit-Droid

Voici un nouveau droïde dans ma collection, le pit-droid. Ils sont très utiles comme mécaniciens mais ne sont pas très intelligents. Ils sont notamment utilisés par les pilotes de modules de course dans leur stand sur la planète Tatooine ainsi que par certaines armées comme la Grande Armée de la République, comme WAC-47.

Matériel nécessaire:

  • Les fichiers créé par Project 842 disponnible sur etsy   13€ à 30€ suivant la période
  • 3 bobines de PLA (ou PETG ou ABS selon vos envies)   30€
  • Lot de vis – écrous M6    10€
  • Vis a têtes plate M6  30€
  • 1 pot de mastic sintofer  (Castorama)   17.50€
  • 1 pot de mastic de remplissage (Castorama)  8.50€
  • 2-3 bombes de mastic en bombe (Castorama)  30€
  • 2 bombes d’appret (Castorama)  30€
  • 1 pot de peinture de la couleur que vous voulez (celle que j’ai choisi chez Castorama: Santa FE)   15.90€

Cout du projet, environ 190€. Vous pouvez trouvez moins chere sur Oscaro pour tout ce qui est mastic, appret, peinture. La, c’est un prix global, qui est forcément modulé selon les envies de chacun.

Montage: 1 mois environ, en prenant son temps.

Dans le détail, je vais vous montrer les étapes du montage, les astuces d’impression, et les erreurs a ne pas faire. Ne me demandez pas les fichiers, je ne les partagerais pas. Ils ne sont pas chère, et il ne faut pas oublier qu’il y a un gros travail de modélisation, derrière chaque pièce créées. je partagerai seulement quelques pièces que j’ai modifié, qui ne me plaisaient pas.

Impression 3D

Pour commencer, imprimez toute les pièces du fichier fourni par etsy. Personnellement, j’ai commencé par la tète, mais beaucoup commencent par les pieds pour commencer le montage. De mon coté, j’ai tout imprimé d’abord, puis j’ai effectué le montage, comme un meccano.

La tête a été imprimée a la vertical, comme conseillé sur plusieurs forum, remplissage 15%, 2 contours, et support expérimentaux sur cura. J’ai ajouté un RAFT a la base, car les premiers essais n’étaient pas concluant.

Pour les autres pièces, pas de grosses difficultés a part les bras et les jambes, il faut vraiment essayer de les aligner au maximum avec le plateau, et bien régler les supports, car il y en a vraiment beaucoup.

Ponçage

Une fois les pièces imprimées, on passe au poncage, le but est d’avoir une pièce la plus lisse possible avant de passer a la peinture. Pour ma part, grain 180 dès le départ, puis 500, puis 1000.

Faire cela sur toute les pièces.

Masticage / Bouchage / ponçage / lissage

Ici, le but est d’avoir une pièce le plus lisse possible, sans trous, avant de préparer la peinture. Pour cela, commencez par boucher les plus gros trous et fissures avec le mastic de remplissage. Une fois sec ( délais de séchage différent selon les saisons), commencez a poncer, (180-500). Si les trous ne sont plus visible, passez une couche de sintofer. une fois sec, même manipulation, ponçage.

Je conseil de faire 3 couches de sintofer, cela permet de vraiment tout boucher. Terminez avec un ponçage à 800-1000.

A partir de la, vous pouvez passer une couche d’apprêt primer, puis laissez sécher. cette couche permettra de faire ressortir les défauts. S’il y en a, vous pouvez recommencer les manip précédente, et utilisez aussi le mastic en spray, pour les fissure peu profonde, c’est idéale.

Peinture

Pour commencer, vous pouvez passer une couche en bombe sur toute les pièces, moi, j’ai choisi le noir brillant, car j’ai plusieurs anciennes bombes de d’autres projets.

Ensuite, si vous savez que vous allez faire des marques d’usure sur le robot, je conseil de faire une couche couleur rouille ou marron. Laissez bien sécher entre chaque couches. Personnellement, j’ai enchainé 2 couches de marron, une aluminium, puis terminé avec de la peinture a appliquer au pinceau, couleur sable.

Je n’ai pas pris de photo couleur sable, je vais donc passer directement au salissures et vieillissement du droid.

Dans l’ordre, une fois la peinture bien sèche, prenez du papier de verre (ou une lime si vous voulez vraiment l’endommager), puis poncez pour arriver a la couche de couleur qu vous voulez (moi j’avais 3 couleurs, noir, marron, alu). une fois que vous avez ce que vous souhaitez, prendre de la peinture gouache (quelques €euros le tube chez Cultura ou autre), ici, j’ai du marron,noir, rouge, jaune, ce qui permet de nuancer les couleurs. Pour avoir l’effet rouille, faite quelques mélange sur une plaque ou morceau de carton, jusqu’à ce que cela vous paraisse bien, puis essayez de voir, ou coulerait la rouille par rapport a la courbure de la tête. Ici, j’ai fais 3 passages de peinture, par petits ajouts a chaque fois, et après que cela soit bien sec. J’ai donné aussi un petit coup de papier a poncer grain 1000 entre chaque. Je vais terminer par un vernis (pas encor visible sur les photos)

Montage Torse-Bassin:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant de coller les 2 parties du torse, il est important de ne pas oublier de fixer 2 tiges M6 longueur 20-25mm pour visser les bras.

J’ai fais une petite modification qui permet de simplifier le montage.

La vis est collée au torse, et la pièce extérieur se vis sur la tige, et permet de garder un mouvement de bras facilement.

Lorsque vous aller fixer le bassin au torse, ne faites pas la même erreur que moi, j’ai mis la pièce marron a l’envers (et impossible de la retourner par la suite, car la pièce est prise en sandwich). Pour le moment, je n’ai pas installé de tige M6 pour maintenir la pièce, je verrais sur la durée, si cela est nécessaire ou non.